Les bactéries résistent ! Le nombre d'infections nosocomiales augmentent.

Environ 750 000 patients sont hospitalisés chaque année en France en contractant une infection nosocomiale durant leur séjour dans un centre hospitalier, soit un malade sur vingt.


4000 patients en meurent chaque année.



Cette prévalence est stable depuis 2012, cependant celle des cas les plus inquiétants augmente. Entre 2001 et 2017, le Cpias a recensé plus de 23 000 cas d’infections nosocomiales graves, sur un ensemble de 100 700 patients signalés.

Le nombre de patient est en hausse en raison de l’augmentation des infections causées par des bactéries résistantes à un ou plusieurs antibiotiques (Bulletin épidémiologique hebdomadaire).

Depuis 2012, les infections dues aux bactéries les plus dangereuses représentent 50% des cas tandis qu'en 2001, elle ne représentaient pas plus de 2,5 %.

Les infections au Clostridium difficile, responsables de fortes diarrhées, fièvre et douleurs abdominales, ont reculées grâce aux mesures préventives mise en place pour limiter le contrôle des transmissions interhumaines, la bactérie responsable de près de 21 % des cas en 2007 ne représente plus que 4 à 2 % des cas signalés.

Malheureusement, certaines bactéries sont toujours aussi virulentes.

En particulier, les entérobactéries productrices de carbapénémases et les enterococcus résistants aux glycopeptides qui sont extrêmement résistantes aux antibiotiques.




Pour contrôler leur propagation, le lavage des mains est insuffisant. En plus de renforcer l’entretien des locaux avec des nettoyants adaptés tels que la solution rouge de Cleanea, il faut optimiser la gestion des excréments dans les établissements de santé et réduire les échanges microbiens pour éviter toutes transmissions. La solution rouge est adaptée à la désinfection des infrastructures médicales. Elle est non seulement enregistrée dans la base SIMMBAD mais elle satisfait aussi les normes EN 13624, EN 13697, EN 13704, EN 13727, EN 14476 et EN 1650 qui prouvent son efficacité contre :

  • Candida albicans

  • Aspergillus niger

  • Aspergillus brasiliensis

  • Candida albicans

  • Enterococcus hirae

  • Escherichia coli

  • Pseudomonas aeruginosa

  • Staphylococcus aureus

  • Bacillus subtilis

  • Clostridium Difficile

  • Adénovirus type 5

Avec sa solution désinfectante écologique, Cleanea associe le développement durable à la lutte contre les infections nosocommiales.


Sources :

ENQUÊTE NATIONALE DE PRÉVALENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET DES TRAITEMENTS ANTI-INFECTIEUX EN ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ en France réalisée sur entre MAI et JUIN 2017 par 5 Cpias : le Cpias Ile de France, le Cpias Auvergnes Rhone Alpes, le Cpias Bretagne, le Cpias Grand-Est et le Cpias Nouvelle Aquitaine

0 vue

© 2009-2020 Cleanea - Tous droits réservés -  Mentions légales - Formulaire de Renseignement Financement